je me disais que 4 jours loin (et du bureau et de ses conneries) et juste moi et la minette sans l'homme que au moins c'est 4 jours seront détente, relaxe, coolitude ...

 

ben non ... gros stress, tatage de poitrine à toute heure, grosse interrogation. sensation presque disparue, il n'y a que lorsque je suis sur le ventre dans le lit que je vois que la position me fait mal au bas ventre.

 

je suis une poulette aux hormones et vraiment je n'arrive plus à dissocier effet du médicament et sensation corporelle. les jeux sont faits, samedi prise de sang. mais je pense que c'est cuit ...

je me dis qu' à 11 traitements, 7 transferts (parfois un parfois 2) on n'a eu qu'une accroche de 7 semaines et pas d'activité cardiaque .... pff ...

 

c'est dure, moralement, je suis passablement usée je pense aussi ..

 

comment renoncer, dans l'apaissement et dans l'acceptation ... ? je ne sais pas ...

 

organisation du week ... samedi matin prise de sang, courses, cacher les médicaments car ma soeur débarque .... épilation puis séance courses shopping avec elle, soirée retrouvailles de la classe primaire (super les questions, t'es mariée, t'as des enfants ?) .... haut les coeurs .. dimanche rien de prévu .. ouf ....

 

si c'est négatif, investissement dans un scooter pour améliorer le temps de trajet, je le prendrai tout option avec joli casque, veste et gants et top case ... tant qu'à ne pas avoir de descendance autant profiter maintenant de ces sous chèrement gagnés ....

 

la suite, beau voyage prévu là, dans le nord. je donne peu de détail car c'est assez particulier comme vadrouille. anniversaire de mariage mi aout (juste nos 6 ans !!!!!) 6 ans sans enfant .....

 

septembre corse, novembre indonésie, et entre transfert .. il reste 3 congelés ... après faudrait pouvoir se dire qu'on arrête .. définitivement .... mais ça je ne suis pas encore prête ....